Gisèle NOUBLANCHE

Depuis 1945, je peux dire que j’ai bien travaillé pour la paix et la liberté, d’abord avec des enfants victimes de guerre, puis des enfants maltraités par leur famille, puis dans diverses instances… puis  en Afrique, dans un jardin d’enfants en quartier populaire, et en Algérie au lendemain de l’Indépendance avec des enfants victimes de faits de guerre, puis avec « Enfants Réfugiés du Monde », et en même temps comme formatrice en milieu migrants et animatrice en éducation populaire, durant plus de 20 ans, puis en étant présente parmi les « Femmes en Noir », et d’autres choses encore,  et à présent, aujourd’hui même, ce 3 mars 2015, auprès de deux familles, l’une tchétchène, l’autre tuniso-marocaine, dans des situations fort difficiles.

Ce n’est pas cela l’essentiel.

Ce qui compte, c’est ce que j’ai réellement fait, dans la réalité des choses, et comment je me suis impliquée. Et, en matière de désarmement, les jeûnes durant une trentaine d’années, les lettres aux décideurs, et aux gens qui prennent les manettes des « affaires politiques » etc…. Mais j’ai tout à fait conscience que je ne suis qu’une femme tout à fait ordinaire, avec de grandes insuffisances et faiblesses. Je le sais, et je n’ai pas à me flatter de quoi que ce soit, ni à me faire valoir.

Nous avons tant d’urgences auxquelles il faudrait faire face.

Mise à jour du 3 mars 2015
Publicités

Une réflexion au sujet de « Gisèle NOUBLANCHE »

  1. Non , Gisèle , tu n’es pas une femme ordinaire, tu es une femme extraordinaire. Combien de femmes auraient tenues bon face à ces misères et à ces détresses des humains! entre l’espoir et le désespoir , tu sais tenir le cap de l’espoir! un grand Merci à toi ! j’étais avec toi sur plusieurs manifestations pour lutter contre l’exclusion parmi elles , il y a avait celles des Roms ! où toi , moi et les autres gervaisiens ont passé la moitié de la nuit dans le froid pour venir à bout , pour loger des familles entières livrées à elles – mêmes. Ta présence si forte , nous a donné beaucoup de courage à résister avec ces familles . Merci à toi . Samia ENJELVIN

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s