Anne PICARD

Présidente de la section française, de 1984 à 1994.

En1989, sous son inspiration et en collaboration avec les autres mouvements de la paix  de l’époque (« Femmes pour la paix  » de Solange Fernex et « RIFG, Résistance internationale des Femmes à la guerre  » avec Danielle Le Bricquir) on a confectionné une plaquette pour le bicentenaire de la Révolution rappelant la phrase d’Olympe de Gouges, guillotinée en 1793, « Femmes, quand cesserez-vous d’être aveugles ? »

Je nous revois les 8 mars à Genève aux Nations Unies, portant au consul de France  nos protestations contre le nucléaire et contre l’industrie le commerce des armes

Anne, si discrète, avait toujours le mot juste. Ainsi, à l’A.G. d’avril 1984, elle rappelait l’anomalie que les hommes soient seuls décideurs, citant les paroles de Rigoberta MENCHU  » je voudrais savoir combien d’humains ont été sacrifiés aux forces de l’argent« , et elle parlait de barbarie humaine à propos de l’horreur absolue au  Rwanda… En septembre 1994, Anne  se demandait si la dissuasion nucléaire avait vraiment dissuadé ? et dénonçait le commerce des armes, l’exploitation de « l’aide  » apportée à l’Afrique …
Pour moi, les gens sont vivants tant que nous pensons à eux. Anne restera dans notre souvenir, une figure lucide pour changer ce qui était possible, et elle y a laissé, comme Solange {FERNEX}, un peu de sa vie.
Que leurs paroles nous inspirent  encore ..!

Bernadette PARANCE (Nancy) – 2007

Anne PICARD est décédée en 2007

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s