1915 – 20 résolutions

20 RESOLUTIONS de la Ligue Internationale des Femmes pour la Paix :
1er Congrès de la Haye – 1915

I. FEMMES ET GUERRE

1. Protestation:
Nous, femmes, assemblées en Congrès international, protestons contre la folie et l’horreur de la guerre, qui met en jeu un sacrifice total de la vie humaine et la destruction de tout ce que l’humanité a travaillé à construire à travers les siècles.

2. Suffrage des femmes pendant cette guerre
Ce Congrès s’oppose à l’hypothèse que les femmes peuvent être protégées en vertu des conditions de la guerre moderne. Elle proteste avec véhémence contre les torts odieux dont les femmes sont victimes en temps de guerre, et en particulier contre le viol des femmes, conséquence de toutes les guerres.

II ACTIONS POUR LA PAIX

3. Règlement de paix
Ce Congrès de Femmes de différentes nations, croyances et partis est uni dans l’expression de la sympathie pour la souffrance de tous ceux qui, quelle que soit leur nationalité, se battent pour leur pays ou travaillent malgré le fardeau de la guerre. Comme les masses populaires dans chacun des pays aujourd’hui en guerre se croient être non pas comme des agresseurs, mais en état de légitime défense et pour leur existence nationale, il ne peut y avoir de différence irréconciliable entre eux. Leurs idéaux communs pourraient constituer une base sur laquelle une paix magnanime et honorable pourrait être établie.

Le Congrès demande donc instamment aux gouvernements du monde entier de mettre fin à cette effusion de sang, et d’entamer des négociations de paix. Il exige que la paix qui suivra soit permanente et donc sur la base de principes de justice, y compris celles énoncées dans les résolutions adoptées par ce Congrès, à savoir:

  • Qu’aucun territoire ne soit transféré sans le consentement des hommes et des femmes y habitant, et que le droit de conquête ne doit pas être reconnu;
  • Que l’autonomie et qu’un parlement démocratique ne doivent être refusés à aucun peuple;
  • Que les gouvernements de toutes les nations doivent se mettre d’accord pour porter les futurs conflits internationaux devant l’arbitrage ou la conciliation et faire une pression sociale, morale et économique sur un pays qui a recours aux armes;
  • Que les politiques étrangères devraient être soumises à un contrôle démocratique;
  • Que les femmes devraient bénéficier de droits politiques égaux avec les hommes.

4. Médiation continue
Ce Congrès décide de demander aux pays neutres de prendre des mesures immédiates pour créer une conférence des nations neutres qui doit sans tarder offrir une médiation continue. La Conférence demande des suggestions pour le règlement de chacune des nations belligérantes et en tout cas doit soumettre à tous simultanément des propositions raisonnables en tant que fondement de la paix.

III. PRINCIPES D’UNE PAIX PERMANENTE

5. Respect de la Nationalité
Ce Congrès, en reconnaissant le droit du peuple à l’autodétermination, affirme qu’il devrait n’y avoir aucun transfert de territoire sans le consentement des hommes et des femmes qui y résident, et demande instamment que l’autonomie et un parlement démocratique ne soient pas refusés aux peuples.

6. Arbitrage et Conciliation.

Ce Congrès, estimant que la guerre est la négation du progrès et de la civilisation, prie instamment les gouvernements de toutes les nations de parvenir à un accord pour porter les futurs conflits internationaux devant un arbitrage et une conciliation..

7. Pression Internationale

Ce Congrès exhorte le gouvernement de tous les pays à parvenir à un accord pour mettre une pression sociale, morale et économique sur un pays qui a recours aux armes afin de soumettre son cas à l’arbitrage et la conciliation.

8. Contrôle démocratique de la politique extérieure
Puisque les guerres sont généralement provoquées non pas par la masse du peuple, qui n’en veut pas, mais par des groupes représentant des intérêts particuliers, ce Congrès insiste pour que la politique étrangère soit soumise à un contrôle démocratique et déclare qu’il ne peut reconnaître un système démocratique sans la représentation égale des hommes et des femmes.

9. L’émancipation des femmes
Puisque l’influence combinée des femmes de tous les pays est l’une des forces les plus importantes pour la prévention de la guerre, et que les femmes ne peuvent avoir la pleine responsabilité et l’influence efficace sans avoir les mêmes droits que les hommes, ce Congrès exige leur émancipation politique.

IV. COOPERATION INTERNATIONALE

10. Troisième Conference de la Haye
Ce Congrès demande instamment qu’une troisième Conférence de La Haye soit convoquée immédiatement après la guerre.

11. Organisation Internationale
Ce Congrès insiste pour que la création d’une « Société des nations » soit développée sur la base d’une paix constructive, et qu’elle devrait inclure:

-a. En tant que prolongement de la Cour de La Haye de l’arbitrage, un tribunal international permanent de la justice pour régler des questions ou des différences de caractère justiciable, par exemple qui se poseraient sur l’interprétation des traités ou de la loi des nations.

-b. En tant que prolongement du travail constructif de la Conférence de La Haye, une conférence internationale permanente avec des réunions régulières où les femmes seraient parties prenantes, pour traiter non avec des règles de la guerre, mais avec des propositions concrètes pour renforcer la coopération internationale entre les États.

Cette conférence devrait être constituée de telle sorte qu’elle pourrait formuler et appliquer ces principes de justice, d’équité et de bonne volonté en vertu de laquelle les luttes des communautés en question pourraient être plus pleinement reconnues et les intérêts et les droits non seulement des grandes puissances et les petites nations, mais aussi celles des pays les plus faibles et les peuples primitifs ajusté progressivement sous une opinion publique internationale éclairée.

Cette Conférence nomme: un Conseil permanent de conciliation et d’enquête pour le règlement des différends internationaux découlant de la concurrence économique, le commerce en expansion, l’augmentation de la population et l’évolution des normes sociales et politiques.

12. Désarmement général

Ce Congrès, préconisant le désarmement universel et se rendant compte qu’il ne peut être fixé sans un accord international, exhorte, comme une étape en vue de cet objectif, que tous les pays devraient, par un tel accord international, contrôler la fabrication des armes et des munitions de guerre et tout le trafic international de ceux-ci. Il voit dans les bénéfices privés provenant des grandes usines d’armement un obstacle puissant à l’abolition de la guerre.

13. Commerce et investissements

– a. Ce Congrès demande que dans tous les pays il y ait liberté de commerce, que les mers soient libres et les routes commerciales soient ouvertes de façon identique à la navigation de toutes les nations.

– b. Dans la mesure où l’investissement par les capitalistes d’un pays dans les ressources d’un autre et les revendications qui en découlent sont une source féconde de complications internationales, ce Congrès exhorte l’acceptation la plus large possible du principe que ces placements doivent être faits au risque de l’investisseur, sans prétention à la protection officielle de son gouvernement.

14. Politique étrangère nationale

-a. Ce Congrès déclare que tous les traités secrets sont nuls et que, pour la ratification des traités futurs, la participation d’au moins la législature de chaque gouvernement soit obligatoire.

b. Ce Congrès recommande que des commissions nationales soient créées et des conférences internationales convoquées pour l’étude scientifique et l’élaboration des conditions et du principe de la paix permanente, ce qui pourrait contribuer au développement d’une Fédération Internationale. Ces commissions et conférences devraient être reconnues par les gouvernements et devraient inclure les femmes dans leurs délibérations.

15. Les femmes dans les politiques nationales et internationales :

Ce Congrès déclare qu’il est essentiel, à la fois au plan national et international de mettre en pratique le principe selon lequel les femmes doivent partager tous les droits et toutes les responsabilités civiles et politiques dans les mêmes conditions que les hommes.

V. L’EDUCATION DES ENFANTS

16. Ce Congrès insiste sur la nécessité de diriger l’éducation des enfants de telle sorte que leurs pensées et leurs désirs soient orientés vers un idéal de paix constructive.

VI. LES FEMMES ET LA CONFERENCE POUR INSTAURER LA PAIX

17. Ce Congrès demande, que dans l’intérêt d’une paix durable et de la civilisation, la Conférence qui encadrera l’accord de paix après la guerre doive adopter une résolution affirmant la nécessité dans tous les pays de l’extension de la franchise parlementaire pour les femmes.

18. Ce Congrès demande que les représentants du peuple doivent prendre part à la Conférence qui doit encadrer l’accord de paix après la guerre, et affirme que, parmi eux, les femmes doivent être incluses.

VII. ACTIONS A ENTREPRENDRE :

19. La voix des femmes dans le processus de paix

Ce Congrès demande qu’une réunion internationale des femmes ait lieu au même endroit et en même temps que la Conférence des Puissances qui encadreront les termes de l’accord de paix après la guerre dans le but de présenter des propositions concrètes pour cette conférence.

20. Des envoyées aux gouvernements
Afin d’inciter les gouvernements du monde à mettre fin à ce carnage et à instaurer une paix juste et durable, ce Congrès envoie des déléguées pour transmettre le message exprimé dans les résolutions du Congrès aux chefs des nations belligérantes et neutres de l’Europe et au président des États-Unis. Ces envoyées doivent être des femmes de deux pays (neutres et belligérants), nommés par le Comité international de ce Congrès.

Elles devront communiquer le résultat de leurs missions au « Comité international de femmes pour la paix permanente » pour servir de base pour de nouvelles mesures.

1600 mots

Traduit par Brigitte CASSIGNEUL

Télécharger ces 2 pages =  20 résolutions à la fin du Congrès 1915 : wilpf-20-resolutions-1915-traduc-fr

Mise en ligne 10 décembre 2014
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s