Branche régionale Sud-Est

Notre branche régionale existe depuis 1991.

. Il y avait sur Grenoble une importante mobilisation de femmes contre la guerre du Golfe, mobilisation qui avait duré plusieurs mois. Nous nous sommes retrouvées un grand groupe de femmes (environ 150). Plusieurs d’entre nous ont alors participé à une journée d’action en soutien à la Palestine, à Genève. C’est au cours de cette manifestation que nous avons rencontré par hasard Edith Ballantyne qui nous a parlé de la WILPF et qui est ensuite venue nous la présenter à Grenoble. Nous avons adhéré collectivement avec enthousiasme fondamentalement en accord avec ses objectifs :

  1. La LIFPL regroupe des femmes unies dans leur détermination à lutter partout contre les causes des guerres – quelles soient politiques, sociales, économiques ou psychologiques – et à travailler en vue d’une paix constructive.
  2. Conscientes qu’une paix réelle et durable ainsi qu’une vraie liberté ne peuvent exister sous des systèmes d’exploitation et d’oppression, la LIFPL considère que son devoir consiste à faciliter la transformation sociale par des moyens non violents, sans discrimination de classe, sexe, race, religion, etc…
  3. La LIFPL considère comme but essentiel l’établissement d’un ordre économique international, fondé sur les besoins de tous les peuples et non sur les profits et les privilèges.

D’autre part, nous trouvions remarquable que cette ONG ait réussi à exister et à maintenir ses objectifs pendant 80 ans !

Depuis 15 ans, nous avons essayé d’apporter notre pierre à la construction de la WILPF en particulier par notre participation active aux congrès internationaux : Nous étions 4 à Helsinki où nous avons présenté et défendu une résolution sur l’Algérie ; une de nous est allée à Baltimore ; une autre a participé à la commission exécutive au Japon ; nous avons préparé 2 résolutions pour le congrès de Goteborg, l’une sur la prostitution, l’autre sur la résolution 1325.
Nous sommes entrées plusieurs fois en contact avec le Bureau International de Genève , une fois en compagnie d’une militante afghane qui demandait à la WILPF d’intervenir à l’ONU, une autre fois trois d’entre nous sont venues à Genève à une rencontre sur la résolution 1325, deux ont participé à Pékin + 10, enfin l’une est allée au rassemblement de solidarité en Palestine avec les sections israélienne et palestinienne.
Nous sommes intervenues à la Commission Exécutive qui s’est tenue à Paris en faisant des propositions sur la Résolution 1325 et nous avons accueilli plusieurs fois à Grenoble la présidente de la WILPF.
Dans notre travail collectif sur Grenoble, nous reprenons les positions de la WILPF, en particulier sur la Palestine et la Résolution 1325.

Nous avons participé aux A G nationales que nous avons enrichi en présentant le travail sur l’Algérie, sur la deuxième guerre contre l’Irak, sur la résolution 1325, et dernièrement notre travail sur la Constitution européenne. Nous avons demandé à tour de rôle à des militantes du National de participer à nos A G locales, soit Solange Fernex, June Raynal, Gisèle Noublanche. Nous ne sommes plus que 40 et nous tenons la LIFPL régulièrement informée de nos actions puisque nous envoyons chaque compte rendu mensuel (2006)

GRENOBLE Rapport d’activité LIFPL local 2012

FONCTIONNEMENT
Nous tenons une réunion plénière le 2ème lundi du mois à la Maison des Associations à Grenoble. On est 8 quand on est toutes présentes. On est plus souvent 6 .

Nous la préparons lors d’une réunion de bureau. A trois.

La réunion comprend une partie bilan et une partie projets. Elle donne lieu à un Compte-Rendu, qui est envoyé à toutes les adhérentes (22 personnes).

ACTIONS

Nous travaillons souvent avec d’autres associations, mais il faut distinguer

  • celles auxquelles nous participons régulièrement et dans lesquelles nous sommes plus ou moins moteurs
  • et celles qui organisent des soirées ou des manifestations auxquelles nous participons.

Il y a plusieurs sortes de groupes dans lesquels nous sommes implantées ou que nous rejoignons pour organiser des évènements.

1. Le Collectif Palestine qui a mené des actions BDS et une journée où il y avait dix heures pour la Palestine pendant la Semaine de Solidarité Internationale.

2. La Plateforme IVG en lien avec le Planning Familial. Elle regroupe des associations, des syndicats et des partis. Deux d’entre nous suivent ce travail. Régulièrement, il y a des manifestations où nous nous retrouvons nombreuses devant l’hôpital lorsque se rassemblent pour des prières les « Laissez les vivre ». Nous défendons à une centaine le droit à l’IVG. Cette année 2012, c’est ce collectif qui a été à l’origine de la manif du 25 novembre contre les Violences faites aux femmes.

3. Participation régulière à la Maison des femmes à St Martin d’Hères, localcommercial squatté. Maison implantée dans un quartier populaire ; groupe de lutte. Par exemple, nous avons avons mené avec des femmes du quartier, femmes de ménage à l’hôpital une lutte pour que les horaires du tram leur permettent de rentrer chez elle, le soir.

Nous sommes montées à Paris et à Montreuil à une rencontre des Maisons des Femmes.

4. Lutte des Femmes contre les mesures d’austérité. Nous sommes à l’origine de la mobilisation qu’il y a eu le 25 novembre pour la venue des « femmes européennes contre la dette ». Le but étant de construire un front européen des femmes contre les mesures d’austèrité. Ce travail est à continuer. Deux féministes, depuis participent au Collectif d‘ audit citoyen.

5. En co-organisation avec le CIIP, les luttes des femmes au Maghreb avec la participation de femmes venues d’Algérie, du Maroc et de Tunisie ; table ronde et rencontre avec de jeunes femmes musulmanes issues de quartier qui se battent pour la reconnaissance de leur droit. Rencontre de quartiers . Projection de films de Souad Guenoun sur la lutte de femmes marocaines contre les micro crédits.

6. Nous nous mobilisons aussi sur des évènements portés par d’autres associations qui nous sollicitent. Ainsi, par exemple, avec le réseau « Sortir du Nucléaire« , nous sommes allées à deux chaines. Et nous avons participé au forum scientifique et citoyen sur la radio protection à Tchernobyl et Fukushima.

Page créée le 25 janvier, mise à jour le 31 août 2014
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s